projets

Immeuble de logements – Les terrains de Forest

Logements

Bruxelles

Le projet situé sur un vaste terrain entre la rue du Bambou et la rue Haveskercke concerne la construction de 3 nouveaux immeubles de logements de standing et de 3 maisons unifamiliales avec 3 garages individuels.

L’immeuble avenue Haveskercke comprend 18 appartements avec un parking souterrain de 27 voitures. Les deux immeubles côté Bambou abritent 8 et 19 appartements avec un parking souterrain commun totalisant 44 voitures. La conciergerie existante attenante aux bâtiments rue du Bambou est quant-à-elle rénovée et abrite un appartement.  Les accès aux parkings se font par deux entrées afin de répartir le flux de circulation uniformément  sur les deux axes bordant le site. Côté rue du Bambou le parking se limite au deuxième sous-sol afin de conserver le dénivelé naturel du terrain.  Aucune voie carrossable n'est présente à l'intérieur du site. 

L'ensemble des appartements sont confortables allant du simple 1ch (de 40,5m² à 50m²) au penthouse 3ch (126m²).

Ce nouvel ensemble s'inscrit dans un environnement verdoyant peuplé de nombreux arbres remarquables avec lesquels le projet a été composé. Plusieurs châtaigniers, tilleuls, érables, platanes ainsi qu’un magnifique hêtre pleureur de 22 mètres seront autant d’essences orchestrant un superbe cadre dans ce site vallonné.  L'ensemble des grands arbres du parc existant sont conservés. 

Un plan d'eau prend également place au centre du site, jouant également un rôle de  bassin de rétention d'eau.

Les nombreuses terrasses et retraits en façade offrent des perspectives variées sur ce site urbain exceptionnel.

La conception architecturale contemporaine prend deux formes d'expression :

L’une à travers les immeubles de la rue Haveskercke qui ont été conçus de manière à s'inscrire harmonieusement dans le quartier. Les bâtiments étant à front de rue, l'architecture a été pensée de façon à garantir une continuité avec le voisinage immédiat par des jeux de retraits de façade avec plantations.

L’autre forme expressive est composée de deux volumes inscrits dans un terrain en pente rue du Bambou, en retrait d'une dizaine de mètres par rapport à la rue, situés derrière une rangée d'arbres le long d'un mur de clôture.  Les façades latérales sont distantes de près de 9 mètres afin de dégager une perspective sur le parc intérieur mettant notamment en évidence le hêtre pleureur qui domine le parc.  Les bâtiments disposent de toitures plates débordantes ainsi que de auvents et de terrasses, donnant de la dynamique à l'ensemble et ouvrant les espaces de vie sur le site.

Le soubassement, composé de pierre, affirme les niveaux du sous-sol et du rez-de-chaussée. Les étages sont traités d’un crépi de couleur clair.

Tant au niveau des techniques utilisées que dans le choix des matériaux, ces bâtiments allient qualité de vie et préoccupations durables et énergétiques contemporaines.

projets